De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Communiqué du Jeudi 24 novembre 2011

dimanche 15 septembre 2013 par bendyglu

Le Comité de Vigilance contre les Sophismes qui bouchent le Port de Marseille a procédé le weekend dernier à une inspection surprise en Avignon. Le CVSPM est en effet chargé de veiller à l’application des clauses unilatérales d’abandon de la direction de la Revue Agone et agissait au titre du point 6 (ne plus propager de mythologies sur le fonctionnement des éditions Agone). Un rapport détaillé d’inspection est en cours d’élaboration.

Suite à la mise en cause par Kyr Siméon de Frédéric Lordon, coupable d’avoir publié en dernière analyse non pas au Seuil, mais chez Amsterdam, Raisons d’Agir, La Fabrique et le Croquant, c’est à dire partout sauf chez Agone, le CVSPM a immédiatement transmis une alerte à notre Organe Suprême (OS), le Conseil Supérieur des Hommes et des Femmes Pipi (CSHFP), lequel a pris les mesures conservatoires suivantes :

- une zone d’exclusion est décrétée autour de Frédéric Lordon ;

- Le Porte-Urinoir Marcel Noël Bourdieu et les frégates lance-entonnoirs Karl Kraus et Guy Hocquenghem sont chargés de prévenir toute tentative d’Agôn dans les zones d’exclusion et en cas d’échec de les réprimer sévèrement ;

- Les restrictions concernant les éventuels risques de dommages collatéraux (équipage du vaisseau Agone tombé aux mains de l’ennemi et respect de la vie privée) sont suspendues pour assurer la réussite de la mission ;

- Le nom de code de l’opération est "Quatrième Nuit de Walpurgis" [1].

Alors que l’ombre glaciale des forces obscures recouvre rapidement l’Europe, il est hors de question que nos postes avancés de l’avant-garde savante, situés sous le feu de l’ennemi (qui prend la forme du lobby bancaire mettant sur la table 850 000 dollars pour discréditer les indignés et ceux qui les soutiennent) soient victimes de tirs de snipers émanant d’une épicerie marseillaise de plus en plus située aux pôles commercial et académique du sous-champ de l’édition indépendante. Et puisque Mark Twain a rejoint son panthéon, il serait paradoxal que l’Organe Suprême ne comprenne pas que tous les problèmes ne ressemblent pas à des clous.

Confiant que l’équipage empêchera son commandement de précipiter le vaisseau sur les récifs,

Avec mon salut fraternel depuis les toilettes du Porte-urinoirs Marcel Bourdieu croisant dans les châtaigneraies aridéchoises,

Le Peintre du Champ

[1] La 3ème Nuit de Walpurgis est un texte de Karl Kraus qui, dépoussiéré de son commentaire académique autorisé de 150 pages dont l’auteur ne tirera jamais aucune conséquence, rapporte notamment comment les enjeux agonistiques des milieux politiques, journalistiques et culturels courant comme des canards sans tête dans les années 30 ont conduit l’Europe à la première étape de son grand renoncement à la civilisation, dont la seconde est désormais en cours


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 30047

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Croisière du Marcel-Noël-Bourdieu   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License