De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Sylvain Laurens exécute l’ordre 66 à Agone et dans le champ intellectuel

lundi 16 septembre 2013 par bendyglu

Ah ! J’entends déjà les brillants intellectuels se moquer de ces références... Mais n’est-ce pas ce que suggérait Zizek ? Utiliser la culture populaire de notre temps pour toucher le plus grand nombre. Certes, dans le cas de Starwars, on sent que les scénaristes n’ont presque plus aucune liberté (mais Fédération du commerce c’est quand même un peu subversif) Peut-être est-elle chez les costumiers : avoir affublé les pitres de la Fédération du commerce de masques aussi grotesques... Tiens, il me font penser au bureau d’Agone le doigt sur la couture du pantalon... Je ne sais pas pourquoi...

Zizek, t’en souviens-tu, Thierry ? Verso te l’avait proposé et tu l’as refusé (Dieu, tous ces livres qu’il ne faut pas lire !) : que n’ai-je entendu au sujet de Verso et de la New Left Review à l’époque... Jusqu’à ce qu’Amsterdam fasse la RILI... Et que tu t’exclames : "c’est la New Left Review". La RILI disparue, puis re-née de ses cendres émancipée, voilà que tu te jettes à ton tour sur la New Left Review pour signer un partenariat avec la Revue Agone (dans laquelle tu ne sais plus quoi publier...) Comme les temps changent... Tiens, il paraît que le neveu de Jean-Jacques Rosat est en stage chez Agone et qu’ensuite il sera en stage chez Verso...

Après Laurens qui publie sa femme dans sa collection, je vois que "tout va très trèèèèèèès bien" comme disait ma copine Amel... C’était il y a bien longtemps. Pas à Marseille. A Tunis...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 28764

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pastiches, canulars Kraussiens & exercices   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License