De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

La Reconquête de Marseille (1) et (2)

mardi 4 novembre 2008

Reportage de François Ruffin pour Là-bas si j’y suis

Marseille, ville cosmopolite ? Cette image est en passe de devenir une légende. Le centre de Marseille, la rue de la République et le quartier de Belsunce sont vidés de leur population au profit d’investisseur et de classes sociales "plus blanches et plus riches" pour reprendre les affirmations du Maire de la ville, Jean-Claude Gaudin. Dans le cadre du projet Euromed de Marseille, visant à réhabiliter des quartiers du centre-ville réputés anarchiques, cette casse urbaine et sociale révèle un haut degré de violence sociale.

écoutez la première partie

Tandis que les centres-villes se « ghettoïsent par le haut », les familles modestes sont renvoyées en périphérie : « Les pauvres, on les cache derrière », comme témoigne Alain, marseillais relogé dans les quartiers Nord. Ceci, afin que le centre s’embourgeoise, « destiné aux cadres, à la culture et au tourisme », comme le résume Alessi dell’Umbria. L’histoire se répète : déjà au XIXème siècle, et également en 1943, les autorités ont tenté de reconquérir les quartiers populaires de Marseille.

écoutez la deuxième partie


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 34861

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Radio Marseille   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License