De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Compte-rendu de la réunion du Bureau

dimanche 22 septembre 2013 par bendyglu

Un correspondant bien informé nous a communiqué ce texte que nous publions avec une joie toute sardonique

D’après certains signes évidents, le Schizophrène comprit qu’on ne le laisserait pas longtemps écrire, c’est pourquoi il se dépêchait, écrivant par fragments, sans soigner les détails. Il aurait voulu, au moins dans un premier brouillon, mener le développement de ses idées jusqu’à leur aboutissement logique et comprendre lui-même comment les phénomènes observables partout, qu’il est officiellement convenu de considérer comme des hasards, des corps étrangers, des écarts exceptionnels par rapport à une base qui est par essence noble et vertueuse, sont en réalité des conséquences indispensables, logiques, régulières, universelles, qui découlent de l’essence même de l’être social des hommes qui vivent dans des conditions au plus haut point favorables pour ces phénomènes.

Alexandre Zinoviev, Les Hauteurs béantes

Le bureau de l’Association Agone s’est réuni autour d’un constat réaliste et sans amertume que nous résumerons ainsi :

On ne peut plus canaliser, détruisons les canaux !

Il s’ensuit cette modeste proposition qui sera soumise à la prochaine AG :

I- les éditions Agone disparaissent pour devenir les éditions Le Clignotant, "lumières du CVUH et expression de la pensée des courants minoritaires au Collège de France" (quand l’un s’éteint, l’autre s’allume)

II- la revue Agone devient la revue Le Clignotant

III- le bureau de campagne - ni bourgeois ni populaire- se composerait comme suit :

1) Alain GUENOCHE, Président, chargé de la Vigilance, Président d’honneur du futur comité de surveillance des éditions Le Clignotant (dépôt des statuts en cours), manifestations non-euclidiennes de la protestation, problématiques de la recanalisation.

2) Denis BECQUET, Secrétaire, chargé des relations avec les milieux avancés de l’Université PACA, relations avec les services externalisés, neurobiologie de la radicalité.

3) Jean-Jacques ROSAT, Directeur littéraire des éditions Le Clignotant, métapataphysique, chargé des relations avec la pensée minoritaire au Collège de France, chargé des relations avec Jacques Bouveresse, abondant préfacier.

4) Etienne PENISSAT, chargé des relations avec la frange radicale du CNRS

5) Julien MISCHI, chargé des relations avec l’INRA, expertises de la subversion en milieu rural

6) Sylvain LAURENS, préfacier de secours, chargé des relations avec l’EHESS, temple de la pensée critique tous azimuts (addendum : chargé des relations avec les commissariats marseillais)

7) Jacques VIALLE, chargé des relations avec les professeurs des écoles de la région PACA, préfacier occasionnel

8) Philippe OLIVERA, salarié à temps partiel, contremaître, préfacier en second, chargé des relations avec le CVUH et avec les enseignants du second degré de la région PACA, responsable de la rubrique vintage de la revue Le Clignotant (deux sous-rubriques : 1 - Pratiques et Théories à l’âge d’or de la pensée radicale , et - 2 Les vieux métiers de l’édition)

9) Charles JACQUIER, en sursis.

10 ) Thierry DISCEPOLO, salarié (à prix libre), chef du personnel, Grand Clignotant, Président du futur comité de surveillance des éditions Le Clignotant (dépôt des statuts en cours), chargé de la surveillance des relations ROSAT-BOUVERESSE, Directeur Editorial de la revue Le Clignotant, premier préfacier, conférencier seul accrédité, en charge de porter la lumière quand Le Clignotant est dans le noir, trésorier du capital réel, trésorier du capital symbolique, expertises en tous genres (numérisation, édition indépendante, revues de critique sociale, alterexternalisation, tectonique des placements contre-culturels... etc), animateur seul accrédité des lieux culturels, chargé de l’établissement du Top 3 de l’édition vraiment indépendante, chargé des relations avec les médias accrédités, chargé de A à Z de l’hébergement des revues accréditées de critique sociale, auteur d’un ouvrage bleu nuit à titrage jaune (d’un effet précocement clignotant) de 155 pages, suivi d’assez considérables annexes ( second addendum : les neuf membres qui précèdent formeront un second bureau chargé de la promotion de cet ouvrage)

L’AG jugera probablement très insuffisantes ces quelques attributions du salarié Thierry DISCEPOLO : mais gageons qu’elle saura en trouver d’autres.

Clignotantement vôtre

Le Dernier Bureau

Agone, Canal extérieur Section des libraires minables

Voir aussi l’actualité des éditions du Clignotant


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 40160

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pastiches, canulars Kraussiens & exercices  Suivre la vie du site Editions Le Clignotant   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License