De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Penser la ville pour que les riches y vivent heureux

Quand la flambée de l’immobilier est dopée par l’apartheid résidentiel

mardi 4 novembre 2008

Un article de François Ruffin pour le Monde Diplomatique (Janvier 2007)

Dans les principales métropoles occidentales, l’immobilier flambe. Souvent, le prix des appartements y a doublé en dix ans. Si le phénomène paraît enrayé aux Etats-Unis, où la « bulle immobilière » se dégonfle, ailleurs il se poursuit, alimenté par le désir des privilégiés de consacrer une partie de leur fortune à l’achat d’une résidence secondaire (ou tertiaire…) à Madrid, Barcelone, Rome, Londres ou New York. La grande ville redevient désirable. Une fois nettoyée, ripolinée, enrichie, sécurisée, valorisée par de nouveaux musées, elle ne peut plus être peuplée par des habitants en manque d’argent et de culture. Et, justement, elle s’en débarrasse… Lire la suite

Lire aussi du même auteur  : Comment épurer Marseille, l’« incurable »

Et les deux émissions de Là-bas si j’y suis réalisées par François Ruffin sur Marseille


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 37908

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Bibliothèque   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License