De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

AREF, refusé d’asile en Belgique et tué à Paghman en Afghanistan

vendredi 18 octobre 2013.

« Nous venons d’apprendre qu’Aref est mort en Afghanistan. Il est mort par balles à Paghman, il avait 22 ans. Aref est arrivé en Belgique le 11 mars 2009. Le CGRA [commissariat général aux réfugiés et apatrides] lui a refusé l’asile au motif que sa crainte des Talibans n’était pas crédible et que sa région dans la province de Kaboul n’était pas dangereuse. Il a vainement expliqué qu’il était en danger. Il a redemandé l’asile quatre fois. Sans succès. En 2013, il a accepté un retour volontaire, après avoir passé des semaines à dormir à la gare du Nord. Il a été tué par balles à Paghman, comme il le craignait. L’erreur d’appréciation du CGRA et la politique de retour volontaire de Maggie De Block ont tué un homme. »

Voir en ligne : La suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 72640

Suivre la vie du site fr    ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License