De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Une nouvelle calamité frappe la Guyane : Laurence De Cock

samedi 8 avril 2017.

A la demande de Laurence De Cock, Mediapart a censuré le commentaire suivant, posté à la suite d’un échange de tweets à prétention historique entre "Détricoteuses" sur la Guyane, prétendant interpréter les mouvements sociaux actuels par quatre siècles de colonisation :

Une nouvelle calamité s’abat sur la Guyane, Laurence de Cock et son "roman national guyanais".

La majorité de la population guyanaise n’est en effet pas le produit de ces "4 siècles d’histoire".

C’est d’ailleurs une constante de Laurence De Cock, qui substitue des romans nationaux alternatifs à des romans nationaux. Tout aussi idéologue que ceux et celles qu’elle dénonce, simplement parce qu’elle est en concurrence pour des prébendes, qui passent par des parts de marché médiatique (BHL revient comme une farce !) avec eux et elles.

L’histoire comme science sociale n’a rien à voir avec les selfies de LDC sur des barricades médiatiques...

Il faut dire que les méthodes de recherche de terrain de Laurence De Cock laissent un peu à désirer...

Twitter, je cherche un article sérieux sur les 500 frères en Guyane, tu m’aides un peu ? Merci !

Nous avons alors reçu un message privé de Laurence De Cock, manifestement prise d’une crise de narcissisme fébrile comme la Reine dans Blanche-Neige face au miroir médiatique :

A propos de votre commentaire blessant à mon égard

8 avr. 2017 Par Laurence De Cock

Bonjour,

Pourrais-je savoir d’où vient ce torrent de haine ? On se connaît ? C’est dans vos habitudes de débat de profaner de telels insanités comme cela, publiquement, sur les gens, en lieu et place d’argumenter sereinement sur des positions contradictoires ? ce qui serait votre droit le plus strict. En attendant, vos procédés sont inutilement blessants

Bonne journée

Laurence De Cock (co) auteure des détricoteuses car il ne vous aura pas échappé que nous sommes deux

L’imprécision du vocabulaire (de niveau "anti-fa") est indigne d’une agrégée, mais le lapsus "profaner" est un don de l’inconscient narcissique !!! Cet entartage virtuel produit donc les mêmes résultats croquignolesques que sur BHL.

"Il ya des historiens qui rapportent des faits comme les chiens rapportent des os" (Pierre Bourdieu) !

PS (sic) : La lutte est rude dans la Nouvelle Petite Bourgeoisie Intellectuelle pour les parts de marché médiatique dans la presse la plus corrompue qui puisse être. Le courrier du cœur de Libération nous apprend ainsi que suite à son infidélité avec une certaine Barbara, LDC n’en veut pas à Pujadas. Article croquignolesque qui en dit long sur les kitchissimes luttes parisiennes des Rastignaquets et Rastignaquettes de service, et le niveau de soumission aux pouvoirs médiatiques de ces nouveaux "Faux Impertinents" soit-disant radicaux...

Rebondissement : La rédaction de Médiapart fait les 4 volontés de Laurence De Cock


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 37908

Suivre la vie du site fr    ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License