De la gentrification des villes à la gentrification des luttes
Accueil du site > De la servitude involontaire

De la servitude involontaire

Articles de cette rubrique


Justes causes et bas salaires (De la servitude involontaire)

mercredi 3 décembre 2014 par bendyglu


Fini le collectif, place au Social Business (De la servitude involontaire)

mercredi 22 janvier 2014 par bendyglu

Après la « modernisation » de l’État, qui s’inspire des modèles de gestion pratiqués au sein des grandes entreprises privées (et dont la révision générale des politiques publiques – RGPP – a marqué le commencement), c’est au tour des associations de devoir se convertir au modèle de gestion anglo-saxon, au « lean management » et à la performance chiffrable. « C’est l’idée selon laquelle les associations sont certes sympathiques, mais souffrent d’amateurisme, analyse le chercheur Jean-Louis Laville. Elles doivent donc moderniser leur fonctionnement en empruntant les formes de management des grandes entreprises privées. Pour être modernes, les associations doivent se convertir en ce que Mohamed Yunus a désigné comme “Social business”, c’est-à-dire des entreprises à but social fonctionnant comme des entreprises, adossées à de grands groupes privés qui vont leur permettre de gagner en performance. »

à lire sur Bastamag



La joie de servir (De la servitude involontaire)

vendredi 4 octobre 2013 par bendyglu


Syndicat ASSO. Action des salariés du secteur associatif (De la servitude involontaire)

jeudi 3 octobre 2013 par bendyglu


Associatisme, Désir et Servitude (De la servitude involontaire)

mardi 10 septembre 2013 par bendyglu

Les collaborateurs des Editions Agone ayant tous eu un petit problème "d’angle alpha", le point où leur désir ne correspondit plus du tout avec le désir maître discepolesque, il paraît utile de faire entendre Frédéric Lordon (traité de danseur de claquettes par Thierry Discepolo pour avoir publié un livre au Seuil, oh le méchant !), auteur de Capitalisme, Désir et Servitude (La Fabrique, bouh !, le méchant HAzan !).

Pour le moment, nous vous conseillons de commencer l’écoute à 37’ 15’’ où on entre réellement dans la vulgarisation du contenu du livre.



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 83537

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site De la servitude involontaire   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License