De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

Emir Kir ordonne l’expulsion du squat Gesù à Saint Josse

samedi 9 novembre 2013.

Le jeudi 31 octobre, Emir Kir, nouveau bourgmestre PS de Saint-Josse où le squat Gesù est installé depuis des années, prend un arrêté de police pour ordonner l’expulsion sous 24h du bâtiment.

Raisons invoquées : "insalubrité, dangers dans et autour du bâtiment, plaintes des riverains" etc. Cet arrêté impose au propriétaire des lieux avec qui une convention d’occupation avait pourtant été signée de murer (empêcher l’accès) les lieux ou, à défaut, le fera faire par la commune à ses frais.

Personnes concernées : plus de 200 occupant-e-s dont près de 80 enfants avaient trouvé refuge dans l’ancien couvent, bénéficiant du soutien d’associations marolliennes de lutte contre la pauvreté et de la défense d’un avocat médiatisé, G-H Beauthier. Pour partie, des jeunes sans pap’ en occupation temporaire dans la chambre d’un copain, d’autres depuis plusieurs années et en famille, enfants scolarisés localement et demandes de logement social. (Les listes d’attente, vous voyez ?)


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 111163

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License