De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

De la gentrification des villes à la gentrification des luttes

De la gentrification de Marseille dénoncée lors de la manifestation "Marseille, Capitale européenne du logement" en 2008 dont à l’occasion de "Marseille, capitale européenne de la culture 2013" on constate tous les effets de paupérisation, de violence, et de tensions de classe ; à la gentrification des luttes et des moyens de production militants, comme les éditions Agone, un site qui reprend du service au carrefour des luttes.

Suite au départ de 5 salariés puis de deux autres recrutées à leur suite en moins de neuf mois, un certain nombre de membres de l’Association Agone Editeur avaient demandé à être convoqués en Assemblée Générale. Cette AG s’est tenue de façon illégale le 21 septembre sans convocation des membres. Quelques jours auparavant, un salarié membre de l’association, Thierry Discepolo, avait déposé en son nom propre la marque "Agone" à l’INPI. Un référé devant le TGI de Marseille demandant l’annulation de cette AG et la convocation régulière des membres a été plaidé le 25 novembre 2013. Une décision provisoire a été rendue le 15 janvier 2014 déboutant le requérant. Une action au fond devant le TGI de Marseille a été engagée en mai 2014. L’audience a eu lieu le 12 janvier 2016 et le jugement de première instance a été mis à disposition du greffe le 8 mars. Ancienne vice-procureure à Saint-Denis de la Réunion, la juge, sans doute mal-remise du jet-lag entre ses anciennes fonctions et la juridiction civile et incitée à confondre la réalité et la fiction a estimé le prix d’une tarte à la crème à 2000 EUR tout en validant les pratiques esclavagistes de l’Association Agone Editeur. Dans le même temps, une nouvelle salariée totalement rincée au bout de trois ans a elle aussi jeté l’éponge (soit 8 en 4 ans !). La lutte continue !

"Q : Comment jugez-vous la vie intellectuelle française ? Chomsky :Elle a quelque chose d’étrange. Au Collège de France, j’ai participé à un colloque savant sur rationalité, vérité et démocratie. Discuter ces concepts me semble parfaitement incongru."

"La première tâche (...) est sans doute de soumettre à la critique les illusions de la raison et les abus de pouvoir qui sont commis et se commettent en son nom : ceux qui s’indignent à grands cris contre les violences fanatiques devraient retourner leur critique rationnelle contre l’impérialisme de l’universel et le fanatisme de la raison dont la violence aussi implacable qu’impeccable (...) pourrait être au principe, paradoxalement, des formes les plus irréductibles de l’irrationalisme" (Pierre Bourdieu)

Articles les plus récents


La fabrique du PS new-look

« Comment peut-on être de gauche ? » Divergence des luttes aux éditions Agone

Contribution au "changement de cadre"
lundi 2 mai 2016 par bendyglu

Une découverte scientifique majeure de Julian Mischi marginalisant politiquement les classes moyennes sans traitement à vie ?

En ces temps d’appels incantatoires à la « convergence des luttes », le laboratoire de Neuneulogie du Collège d’Argein est heureux d’apporter, en guise de contribution, un exemple assez intéressant de « divergence des luttes » au sein de la classe moyenne.

Nous avons en effet malheureusement avec le très lamentable cas des éditions Agone, l’exemple d’un certain nombre d’universitaires qui, se prétendant « de gauche », adhérant pour certains à des partis de gauche et pérorant à travers la France sur les luttes sociales (des autres) et autres « Terrains de lutte » , appellent la police dès lors qu’ils sont personnellement confrontés à un mouvement social, assumant sans vergogne leur fonction de "cadres" ("foutre en l’air le cadre" peut être interprété de différentes façons !). Mieux vaut donc prévenir les militants !

 > suite


Les membres de l’association Agone Editeur menacés de mort ?

Ready-made de Niveau 4

mardi 22 mars 2016 par bendyglu

Dans ses écritures, l’Association Agone Editeur, représentée par Maître Olivier Tari du Cabinet d’Affaires BBLM Associés, a plaidé que le Peintre du Champ avait "menacé de mort" un certain nombre de membres de l’Association et plus particulièrement MM. Jean-Jacques Rosat et Thierry Discepolo. Ainsi non contents de publier des textes de gauche (qu’ils ne comprennent pas) pour mener une politique de droite, les ci-devants, éditeurs (et néanmoins objectivistes radicaux) des satiristes Guy Hocquenghem, Karl Kraus, Mark Twain et autres écrivains-garnements hyper-poilants confondent la réalité avec la fiction qu’ils condamnent devant le Tribunal. La vengeance de la littérature face aux épiciers qui la prostituent sera succulente (NB : "Ceci n’est pas une menace de mort" ouaf, ouaf !). Le combat d’Art contre Entreprise returns.

illus. Capture d’huissier d’un urinoir (courtesy de la Tete Galerie) mécénée par le collectionneur de Peintures du Champ Sylvain Laurens. On se souvient que l’impétrant avait déjà dérobé une quinzaine d’exemplaires du multiple "La sociologie après Bourdieu, Sylvain Laurens fait du fitness" numérotés et signés par le Peintre Du Champ et exposés à la librairie Filigranes de Bruxelles

Découvrez ce Ready-Made en avant-première de la biennale de neuneulogie du Collège d’Argein...

 > suite


Loi travail : la candidature des éditions Agone d’adhésion au MEDEF est validée par la justice en première instance.

mardi 15 mars 2016 par bendyglu

Nous n’avons pas encore reçu officiellement l’ordonnance rendue par le TGI de Marseille mais elle a été mise à diposition par le greffe. Nous la publierons lorsqu’elle aura été signifiée.

Cette ordonnance nous donne raison en droit sur un point essentiel. Nous n’avons pas démissionné de l’Association Agone Editeur.

 > suite


Performance historiographique in situ : Histoire par en Haut/Histoire par en Bas

mercredi 4 mars 2015 par bendyglu

George Orwell, qui fut un homme très sage et avisé, écrivit : “ Celui qui contrôle le passé contrôle le futur et celui qui contrôle le présent contrôle le passé.”

En d’autres termes, ceux qui dominent notre société sont dans une position d’écrire notre histoire. S’ils peuvent faire cela, ils peuvent décider de notre futur.

Howard Zinn

À l’occasion de sa “Performance historiographique in-situ" tenue à la librairie des frères Floury le 26 février 2015, Toulouse, Bendy Glu, Peintre Du Champ, a exceptionnellement accepté un entretien avec Benoît Eugène.

 > suite


Bernard Henri Laurens rencontre Sylvain Jdanov

La sociologie après Bourdieu : Sylvain Laurens fait du fitness

lundi 24 mars 2014 par bendyglu

J’ai moi aussi privilégié l’utilisation de la salle de fitness en en faisant un lieu d’observation privilégié pour l’ethnographie. Le fait de courir sur les tapis ou de passer d’appareil en appareil permettait d’observer, d’écouter les conversations.

Sylvain Laurens, Jean-Jacques Rosat et Philippe Olivera en concert

Sylvain Laurens, directeur de collection putschiste aux éditions Agone, a publié dans une « revue à comité de lecture » comme l’indique la bibliographie qu’il met en ligne, un article au titre ordinairement jargonneux : « Des entre-soi "cosmopolites" aux sociabilités intenses ? Enquête sur l’individualisation paradoxale de la pratique sportive dans un club bruxellois ».

De quoi s’agit-il ? D’une enquête « ethnographique » dans un « club de sport » situé dans le quartier européen à Bruxelles. Il s’agissait d’étudier l’ « entre-soi » des classes dominantes « européennes » « cosmopolites » à Bruxelles dans un « lieu fermé de l’extérieur », en référence aux travaux de Michel et Monique Pinçon-Charlot qui incluent la description des cercles de la haute-bourgeoisie française comme l’Union Interalliée ou le Jockey Club.

En nous donnant ainsi pour objet un club de loisirs et de sport, notre intuition préalable était qu’une observation participante au sein de l’Omnium Club viendrait peut être fournir un regard nouveau sur notre objet, en pénétrant un de ces entre-soi où fructifie un capital social susceptible d’être réexploité dans le cadre des relations professionnelles.

 > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 17507

Suivre la vie du site fr    ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License